Cycle de conférences d’Yvan Rose

Chaire Internationale 2020

Mise à jour: En raison de la situation du COVID-19, la série de conférence prévue en Avril/Mai est actuellement suspendue.

 

Nous accueillons à partir du 21 avril le professeur Yvan Rose (Memorial University of Newfoundland (Canada)) pour une série de quatre séminaires sur le thème « Acquisition de la phonétique et phonologie en langue première : Questions fondamentales, théories actuelles et méthodes d’analyse ».

Ces séminaires se dérouleront les mardis 21 et 28 avril et 05 et 12 mai 2020 de 10h00 à 12h00 à l’ILPGA, 19 rue des Bernardins 75005 Paris – Salle Brunot.

Abstract

Au cours de cette série de quatre séminaires, nous ferons un état des lieux de la recherche et les
problématiques théoriques actuelles en phonologie et phonétique, et porterons une attention particulière à
l’étude de l’acquisition de la phonologie par les enfants. La majorité des sujets traités demeureront pertinents
à l’étude plus générale de la phonologie et de la phonétique à partir de corpus linguistiques.

1.

Ce premier séminaire jettera les bases du cours progressif, qui s’articulera autour de questions théoriques et
empiriques concernent la nature des représentations phonologiques, leur origine, ainsi que leur expression
dans le parler enfantin. D’un point de vue émergentiste, on peut émettre l’hypothèse que les traits
phonologiques sont acquis à partir de dimensions particulières du signal acoustique de la langue ambiante
(p.ex. les indices acoustiques pertinents aux lieux et modes d’articulation; Rose 2014, à partir de
Pierrehumbert 2003). Cependant, ces modèles n’expliquent que très vaguement les mécanismes permettant
à l’apprenant de lier ces dimensions acoustiques à leur réalisation articulatoire dans la langue parlée. Nous
explorerons ce sujet à l’aide de l’hypothèse centrale du modèle A-map (McAllister Byun et al. 2016), qui
suggère des mécanismes d’association entre signaux acoustiques et leurs corrélats articulatoires pertinents
à tout apprenant tant en langue première qu’en langue seconde. Ce modèle s’applique aussi à l’observation
plus générale que tout système phonétique individuel ne cesse d’évoluer au cours de la vie du locuteur.
Lecture suggérée: McAllister Byun, T., S. Inkelas & Y. Rose. 2016. The A-map Model: Articulatory Reliability
in Child-specific Phonology. Language 92(1). 141–178.

2.

Ce deuxième séminaire débutera par un survol des données de corpus en acquisition de la phonologie, avec
une emphase sur les productions linguistiques d’apprenants francophones (p.ex. France; Québec)
disponibles sur la base de données PhonBank (https://phonbank.talkbank.org/), lesquelles seront aussi
comparées à des données provenant d’autres langues. Nous dégagerons de ce survol un ensemble de
généralisations concernant le développement de différentes classes de sons (p.ex. consonnes obstruantes
vs. approximantes), et explorerons les généralisations à la lumière des dimensions phonétiques
(acoustiques et articulatoires) impliquées dans la production de ces sons. Finalement, nous explorerons des
effets de complexité et de position phonologique (p.ex. attaques syllabiques simples vs. complexes; codas
médiales vs. finales) ainsi que des effets plus fonctionnels tels que la fréquence d’usage sur le
développement de la phonologie dans la langue parlée.
Lecture suggérée: Rose, Y. & S. Inkelas. 2011. The Interpretation of Phonological Patterns in First Language
Acquisition. The Blackwell Companion to Phonology, 2414–2438. Malden, MA: Wiley-Blackwell.

3.

Ce troisième séminaire sera un atelier pratique sur ordinateur dédié à l’analyse de corpus à l’aide du logiciel
Phon (https://www.phon.ca), lequel permet d’intégrer analyses phonologiques (à partir de transcriptions
phonétiques) et phonétiques (à partir de mesures du signal acoustique). Au cours de cet atelier, nous
explorerons de manière concrète les méthodes d’analyse de patrons de production phonologiques et de
mesure acoustiques supportées dans Phon. Les participants à ce séminaire seront dès lors en mesure
d’utiliser cet outil de pointe pour leurs recherches futures. Nous aborderons aussi les questions
méthodologiques essentielles à l’étude de corpus de données phonétiques et phonologiques, par exemple
concernant les relations entre transcriptions phonétiques et leur étude au niveau acoustique et leur étude à
l’intérieur du cadre d’analyse intégré et convivial offert par Phon, lequel incorpore les fonctions d’analyse
acoustique du logiciel Praat. Ces sujets sont pertinents tant pour les études d’acquisition en langue première
ou subséquente que pour les études cliniques.
Lecture suggérée: Rose, Y. & B. MacWhinney. 2014. The PhonBank Project: Data and Software-Assisted
Methods for the Study of Phonology and Phonological Development. The Oxford Handbook of Corpus
Phonology, 380–401. Oxford: Oxford University Press.

4.

Ce dernier séminaire permettra de rassembler les thèmes, données et méthodes explorés dans les
semaines précédentes et d’en considérer les implications au niveau théorique, tant pour les modèles de
représentation phonologique que pour les théories d’apprentissage linguistique. Au niveau des
représentations, nous discuterons de la validité des traits phonologiques abstraits (sans définition
phonétique précise; p.ex. le trait [continu], lequel ne permet pas de distinction entre consonnes fricatives et
approximantes). Au niveau des théories d’apprentissage, nous comparerons les prédictions des modèles
plus classiques (p.ex. ceux utilisés dans les approches universalistes émanant de Jakobson 1941) aux
prédictions théoriques basées sur les modèles émergentistes proposés depuis le début des années 2000
introduits au premier séminaire.
Lecture suggérée: Rose, Y. 2014. The Emergence of First Language Phonology: Perception, Articulation and
Representation. New Directions in the Acquisition of Romance Languages: Selected Proceedings of the
Romance Turn V, 35–61. Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing.