Clémence Guieu-Grandsire

Présentation et Contact


Je suis actuellement doctorante au Laboratoire de Phonétique et Phonologie (LPP, UMR7018, CNRS/Université Sorbonne Nouvelle) sous la direction de Shigeko Shinohara et Naomi Yamaguchi.

I am currently a PhD student at the Laboratory of Phonetics and Phonology (LPP, UMR7018, CNRS/Université Sorbonne Nouvelle) under the supervision of Shigeko Shinohara and Naomi Yamaguchi.

Είμαι διδακτορική φοιτήτρια στον Εργαστήριο της Φωνητικής και Φωνολογίας (LPP, UMR7018, CNRS/Université Sorbonne Nouvelle) υπό την εποπτεία των καθηγητών Shigeko Shinohara και Naomi Yamaguchi.

Contact : clemence.guieu-grandsire@sorbonne-nouvelle.fr

Adresse Postale : ILPGA, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris

Thème de recherche

Mοn travail porte sur l’acquisition phonologique bilingue franco-grecque chez des enfants âgés de 2 ans et demi à 6 ans.
En partant du postulat que les systèmes phonologiques de l’enfant bilingue sont séparés mais en interaction, je tente de démontrer que l’interaction entre les systèmes peut s’observer sur divers aspects segmentaux et syllabiques, représentés en termes de traits distinctifs.

A l’aide d’une combinaison de données transversales et longitudinales, j’examine également plus précisément si la quantité d’exposition à l’une ou l’autre langue a un impact direct sur le développement phonétique et phonologique en perception et en production des enfants bilingues franco-grecs. L’objectif étant de proposer un modèle d’acquisition phonologique bilingue en perception et en production basé sur la quantité d’exposition à la langue.

My work focuses on bilingual french-greek phonological acquisition with children between 2 and a half to 6 years old. Considering that phonological systems of a bilingual child are separate but interacting, I am trying to demonstrate that between systems’ interaction can be observed on various segmental and syllabic aspects, represented with distinctive features. 

With a combination of longitudinal and transversal data, I am also examinating more precisely if language exposure quantity to one or the other language has a direct impact on the phonetic and phonological development of french-greek bilingual children in perception and production. The aim would be to propose a bilingual phonological acquisition model in perception and production based on the quantity of language exposure. 

 

CV

2018-2020 : Master en Sciences du Langage – Parcours Phonétique et Phonologie (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

2016-2018 : Licence en Sciences du Langage (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)