Deux nouvelles ANR au LPP

16 juillet 2021 par Super Administrateur
Martine Adda-Decker va représenter le LPP dans deux nouvelles ANR multi-labos
  1. DIPVAR : DIgital investigation of Phonetic VARiation: large-scale multilingual modeling of lenition and fortitionDans le nouveau projet ANR DIPVAR (2022-2025), le LPP apporte ses compétences en phonétique et phonologie pour l’étude comparative des phénomènes de lénition et fortition à l’oral dans un grand nombre de langues en s’appuyant sur de très grands corpus oraux et de nouvelles méthodes de traitement automatique. Le consortium réunit, outre le LPP, le LISN (Université Paris-Saclay), le CLillac-ARP (Université de Paris) et l’Université de Lille.
  2. CLD2025 : Computational Language Documentation by 2025Le projet ANR CLD2025 (2020-2023) concerne documentation des langues en danger en tirant parti du potentiel des outils d’apprentissage automatique (tels que les réseaux neuronaux artificiels et les modèles bayésiens). Ces outils peuvent contribuer efficacement à l’exécution de tâches d’annotation linguistique, dont la transcription phonétique, la glose automatique de textes et la découverte automatique de mots.

    Ce projet franco-allemand réunit des spécialistes en linguistique de l’oral (LPP, LACITO, Univ. Francfort) et du traitement automatique (LIG Grenoble, LISN Saclay, KIT Karlsruhe).

Voir les sections parentes