Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues

Suzanne Assadi

Suzanne Assadi

Les phénomènes de glottalisation en persan (langue standard/langue parlée)

Directeur de thèse  : jacqueline Vaissière

École doctorale  : ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission

Section CNU  : 07 - Sciences du langage : linguistique, phonétique

Equipe de recherche  : Laboratoire de Phonétique et Phonologie (LPP)

Financement(s) : COLL

Date d’entrée en thèse  :

Date de soutenance  : 12/2003

Composition du jury :

Résumé

Les phénomènes de glottalisation en persan ont été analysés selon le débit (lent/rapide) et le style (littéraire/parlé). Nous présentons l’étude phonétique de " l’occlusive glottale " avant la voyelle initiale de mot, en position médiane et finale (phonème dans les emprunts arabes) et du " creak " en fin de phrases déclaratives. Le corpus comprend des mots et phrases isolés, textes et dialogues dirigés. L’étude porte sur les aspects acoustique, physiologique et perceptif d’un à quatre sujets. L’étude acoustique montre que glottalisation et F0 bas sont des traits acoustiques communs aux trois positions. L’étude laryngographique révèle que le type de glottalisation est principalement " creaky voice ". L’analyse perceptive indique que l’absence du coup de glotte et / ou de la glottalisation de la voyelle initiale n’a pas d’effet sur la perception de mot. Le débit rapide est responsable de réduction du coup de glotte (glottalisation) en position initiale de mot. En milieu et fin de mot, la disparition de " l’occlusive glottale " accompagnée d’un allongement compensatoire est significative. Le " creak " final reste inchangé. L’utilisation de la glottalisation comme signal de frontière et marqueur de fin de phrases déclaratives constitue le point de convergence entre persan, anglais et allemand. Alors que la disparitiondes phonèmes en langue parlée affecte significativement les mots grammaticaux, celle de /// des emprunts arabes est accompagnée d’un allongement compensatoire. Elle influence également les mots lexicaux aboutissant au changement du système de traits.