CNRS

Rechercher




Accueil > Formation > Enseignement > Licence SDL > Licence 3

Semestre 5

mis à jour le 23 octobre 2014

ENSEIGNEMENTS DISCIPLINAIRES DE LA MAJEURE

  • L5F001 – Linguistique de corpus

Coefficient : 4 Volume horaire hebdomadaire : CM : 1h30 TD 1h30
Responsable : Cédric Gendrot

Contenu
 : Traitement des corpus écrits et oraux. Parallèle entre écrit et oral. Méthodes de constitution et de gestion au sein d’une base de données. Introduction et entrainement aux principes de transcription et d’alignement des corpus. Interactions entre différentes disciplines de la linguistique : syntaxe, acquisition, phonétique. Diversité des méthodes de transcription en fonction des domaines et des objectifs (français parlé, interactions verbales, acquisition, didactique...).

Objectifs pédagogiques
 : Initiation à la linguistique de corpus. Apport de la linguistique de corpus à la réflexion sur les rapports oral-écrit et à l’analyse de corpus d’acquisition du langage. Caractéristiques des énoncés oraux susceptibles de préparer à l’accès à l’écrit, à repérer dans les interactions adulte-enfant.

  • L5F002 – Histoire des idées linguistiques

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : CM 1h30
Responsable : Karen Ferret

Contenu : Ce cours est consacré à l’étude de l’élaboration progressive des problématiques sur le langage et des outils de la linguistique contemporaine, depuis l’Antiquité gréco-romaine jusqu’à l’émergence du formalisme, milieu du 20ème siècle (Europe et Etats-Unis).

  • L5F003 – Syntaxe 2

NB : Les étudiants doivent suivre deux cours sur les quatre proposés

Coefficient : 4 Volume horaire hebdomadaire : TD 3h
Responsable : Karen Ferret
Equipe pédagogique : K. Ferret, K. Gerdes, R. Lacroix et P. Samvelian

- Karen Ferret

Contenu  : En partant des acquis des enseignements de Morphologie et de Syntaxe 1 (grammaire syntagmatique), nous étendrons les principes de la Théorie X-Barre à la phrase, en présentant l’hypothèse selon laquelle la phrase a pour tête la flexion verbale. Nous traiterons de la syntaxe des phrases à un temps simple vs. les phrases à un temps composé en français et de la distribution du verbe fléchi et du verbe non fléchi. En prenant comme fil conducteur la dérivation syntaxique des phrases dans le courant théorique de la grammaire générative transformationnelle, nous présenterons les divers modules qui composent cette théorie ainsi que les principes qui les complètent. La présentation des modules et l’illustration de leur interaction [conception modulaire du modèle grammatical] se fera principalement à travers l’étude de phénomènes syntaxiques du français (interrogatives, relatives en que/qui, passif, reconsidération de la classe des verbes intransitifs, etc.). D’autres langues seront abordées dans une perspective contrastive, afin d’illustrer, notamment, le concept de paramètre.

Objectifs pédagogiques  : Approfondir les acquis en morphosyntaxe et en syntaxe Sensibilisation à un modèle de grammaire formelle ayant entraîné l’essor de théories syntaxiques alternatives non-transformationnelles (« les nouvelles syntaxes ») ; Conduire les étudiants à une réflexion plus générale sur la variation linguistique

- Kim Gerdes

Contenu  : Le cours portera sur les grammaires de dépendance, une approche à la syntaxe fondée par Lucien Tesnière. La structure centrale est l’arbre de dépendance, un graphe des liens fonctionnels entre les mots ou morphèmes. Le lexique détient un statut privilégié, en particulier la description formelle de différents degrés d’idiomaticité, incluant des structures compositionnelles, les collocations et les expressions figées.

- René Lacroix

Contenu : Le cours est consacré à l’étude des propriétés de codage (accord du verbe avec ses arguments, systèmes casuels, ordre des mots) et de comportement dans les langues du monde. Seront également introduites les problématiques de l’alignement (accusatif, ergatif, etc.) et du sujet.

Objectifs pédagogiques : Maîtriser les concepts essentiels concernant les rôles syntaxiques, dans une perspective typologique ; se familiariser avec les données de langues diverses ; être capable de replacer une langue dans un contexte typologique plus large.

- Pollet Samvelian

Contenu : Cet enseignement se situe dans le prolongement des enseignements « 
Morphologie » et « Syntaxe 1 » de L2. Partant d’un ensemble de données empiriques de la syntaxe du français, nous réfléchirons sur les différentes façons d’analyser les phénomènes concernés dans un modèle de constituance et d’en proposer une représentation syntaxique abstraite. Seront abordées en particulier les dépendances à distance et les constructions auxiliaires.

Objectifs pédagogiques  : Approfondir et consolider les acquis en morphologie et en syntaxe du français. Amorcer une réflexion sur les enjeux de la représentation formelle.

OPTION (L5F004) :
Les étudiants choisiront entre deux UE :L5F014 ou L5F024 ou L5F034

  • L5F014 – Interaction et acquisition du langage

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD 1h30
Responsable : Tiphanie Bertin

Contenu : Cet enseignement se donne comme objectif de présenter le rôle de l’interaction verbale (ou dialogue) dans le processus d’acquisition du langage. La présentation des aspects théoriques sera développée à l’aide de lectures de textes
et d’analyses de données. Après avoir présenté l’arrière-fond théorique des approches interactionnistes et les avoir situées par rapport aux autres approches, on abordera différentes modalités de contribution de l’interaction (ou du dialogue) à l’acquisition du langage :
- définition, caractéristiques et rôle de l’attention conjointe,
- rôle de l’adulte,
- définition des formats d’interaction,
- étayage non-langagier et formes spécifiques de l’étayage langagier,
- langage adressé à l’enfant et input,
- dialogue comme lieu d’expérience du langage.

Objectifs pédagogiques  : Réflexion théorique sur le rôle de l’interaction adulte-enfant dans l’acquisition du langage ; familiarisation avec la recherche d’informations théoriques dans les textes lus ; familiarisation avec l’analyse de données d’interaction.

  • L5F024 – Programmation 1

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD 1h30
Responsable : Kim Gerdes

Contenu  : Ce cours prend la suite du cours "Informatique et industries de la langue" et approfondit les notions de programmation avec le langage Python.

Objectifs pédagogiques  : on apprendra comment manipuler toute sorte de fichiers informatiques textuels qu’on rencontre en linguistique. Un des projets consistera à programmer complètement un script capable de déterminer la langue d’un texte, un autre à extraire certains phénomènes syntaxiques d’un corpus annoté.

  • L5F034 – Phonologie 2

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD 1h30
Responsable : Naomi Yamaguchi

Contenu : Théories non-linéaires : phonologie autosegmentale, géométrie des traits, syllabe et prosodie. Théorie de l’Optimalité. Phénomènes en français : schwa, liaison, et dans d’autres langues (harmonies, sandhi tonal et segmental...)

Objectifs pédagogiques  : Connaissance des théories phonologies actuellement utilisées. Connaissances des questions phonologiques du français. Savoir aborder une problématique phonologique avec la théorie adéquate.
de langues

UE TRANSVERSALES

  • UE de langues L5LV00

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Langue vivante (à choisir au Bureau des enseignements transversaux)

  • L5STAT - Statistiques (UE fonctionnelle obligatoire)

Coefficient : 1 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable Cédric Gendrot

Contenu : Tous les aspects indispensables aux analyses linguistiques modernes seront abordés et mis en application en cours : récupération et préparation des données, vérification d’usage avant d’effectuer les tests statistiques. Des données obtenues depuis des disciplines variées comme la syntaxe, l’acquisition, la phonétique, etc. seront utilisées.

Objectifs pédagogiques : Maitrise des concepts de base en statistiques : distribution des données, tailles d’échantillons, sondages ; Maitrise des tests statistiques de base : test-t, chi 2, anova, régression linéaire.

ENSEIGNEMENTS DISCIPLINAIRES COMPLEMENTAIRES DE LA MAJEURE
(LICENCE MONODISCIPLINAIRE)

  • L5PCDL–Phonétique comparée des langues

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable :Didier Demolin

Contenu : Les similarités et les différences entre les systèmes phonétiques, phono
logiques et prosodiques dans les langues du monde. Les contraintes sur la production et la perception de la parole. Evaluation de la diversité et de la complexité des systèmes phonétiques et phonologiques dans les différentes familles de langues du monde. Explication de la variation dans les systèmes étudiés. Description de la source et des contraintes qui agissent sur les changements phonétiques.
En TD exercices de lecture de spectrogrammes, transcription phonétique et prosodique. Différences entre les langues au niveau des systèmes d’accentuation, langues à tons, langues à accent mélodique, corrélats acoustiques de l’accent. Les fonctions de l’intonation, la structure prosodique, ses liens avec la syntaxe et la structure informationnelle de l’énoncé. Babillage et acquisition chez les bébés et les jeunes enfants de langue maternelle différente. Prosodie du français, représentation de la structure temporelle et mélodique de la phrase française.

  • L5INPH – Informatique et phonétique

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable : Cédric Gendrot

Contenu : Programmation pour l’analyse automatique de la parole.Utilisation du logiciel Praat. Mesure semi-automatisée des propriétés acoustiques de la parole avec le logiciel Praat. Des exemples d’enregistrements de parole annotés seront traités sur machine au fur et à mesure de l’avancement du cours. Utilisation des
informations issues de l’annotation (identification et localisation des unités à
analyser) dans une analyse automatisée.

Objectifs pédagogiques : Prise en main de Praat ; Principe généraux de l’analyse acoustique automatisée ; Méthodologie d’annotation des enregistrements ; Initiation aux principes fondamentaux de l’algorithmique.

  • L5ACQI–Acquisition de la langue seconde (L2)

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable : Anna Ghimenton

Contenu : L’objectif de ce cours est de présenter les concepts théoriques opératoires et leurs applications à l’analyse de données sur l’acquisition de L2. Les étudiant-e-s étudieront des textes et analyseront des données interactionnelles issues de cadres de socialisation contrastés (situation de classe, interactions en dehors de la classe, interactions en contexte d’immigration ou séjour à l’étranger).

  • L5PADL – Pathologie de l’acquisition du langage

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable : Anne Salazar Orvig

Contenu  : Cet enseignement constitue une introduction au domaine de la pathologie du langage chez l’enfant. Après un premier panorama des pathologies du langage, les différents troubles du langage chez l’enfant sont présentés aussi bien dans leur versant non spécifique (conséquence par exemple du retard mental, de l’autisme ...) que dans le versant spécifique (retard de langage, dysphasie). La deuxième partie du cours est consacrée à une approche sémiologique, par niveaux d’analyse linguistique, en particulier sur les plans phonologique, morphosyntaxique, pragmatico
- énonciatif, discursif, dialogique, permettant de rendre compte de l’éventail des troubles du langage chez l’enfant. L’enseignement théorique est complété par de
nombreux exercices d’analyse de corpus.

Objectifs pédagogiques : Cet enseignement a un triple objectif : présenter aux étudiants un panorama des troubles du langage oral chez l’enfant ; développer leur compétence d’analyse de corpus enfantins ; les accompagner dans la réflexion sur les relations entre développement typique et non typique du langage.

  • L5OTC1 - Outil de traitement de corpus 1

Coefficient : 2 Volume horaire hebdomadaire : TD : 1h30
Responsable : Serge Fleury

Contenu du cours :
1. Se familiariser avec l’environnement UNIX/LINUX
2. Apprendre à se servir des fonctionnalités disponibles dans cet environnement pour la manipulation des données
3. Outils standard pour filtrer des données, opérer des transformations simples, travailler sur des tableaux, segmenter des données et structurer des textes, pour réaliser des traitements complexes

Objectifs pédagogiques  : maîtrise des outils de base pour le traitement de données textuelles