CNRS

Rechercher




Accueil > Formation > SRPP > Programme 2017-2018

SRPP du Vendredi 15 Décembre2017

Caroline Féry (Goethe-Universität Frankfurt)

Titre : La structure prosodique en tant que reflet de la syntaxe et de la structure de l’information

Résumé :
Les langues expriment la structure de l’information à l’aide de moyens grammaticaux variés. L’attention des chercheurs s’est surtout portée sur les langues à proéminence accentuelle (focus en tant que proéminence), comme les langues germaniques et la plupart des langues romanes. Les langues intonatives, à accent lexico-tonal, les langues à tons, et les langues de phrasage utilisent des réflexes syntaxiques, morphologiques et prosodiques pour signaler un constituent focalisé, donné ou de topique. Néanmoins, la mélodie intonative est toujours compositionelle, établie par la séquence des tons : accent lexical, tons de frontières et tons purement intonatifs. Les tons ne sont pas nécessairement associés à des syllables proéminentes, mais peuvent tout simplement être alignés avec leur domaine prosodique en fonction de la syntaxe et la sémantique de la phrase dans laquelle ils se trouvent. Certaines langues alignent le focus avec les frontières phonologiques (focus en tant qu’alignement) et n’utilisent aucune proéminence focale. Je montrerai dans mon exposé que l’on peut établir une corrélation entre les différents moyens d’expression du focus et le type intonatif de chaque langue. J’illustrerai ces thèmes théoriques par des exemples émanant de langues différentes.