Accueil > Recherche > Thématiques de Recherche > Phonétique clinique

Présentation

  • Membres permanents : Lise Crevier-Buchman (CR), Cécile Fougeron (CR), Claire Pillot-Loiseau (MCF), Daniel Brasnu (PRUPH), Stéphane Hans (MCU-PH), Angélique Amelot (IR depuis 2011), Jacqueline Vaissière (PR)
    Doctorants : S. Borel, C. Legendre, L. Wallet, P.-M. Voisin (en co-direction, Paris7)
  • Post-doctorants : Thibaut Fux
  • Masters : N. Lévêque, J. Nevoux, L. Wallet, X. Zheng, A. Juigner, H. Mirghani , M.Pernon, C. Fiahlo, C. Legendre, S. Borel, A. Acher, A. Brkan, B. Thierry, Z. Xiaohui
  • Chercheurs associés : Kiyoshi Honda, Shinji Maeda, Willy Serniclaes, Chakir Zeroual, John Esling, Dana Hartl
  • Coopérations institutionnelles : SIGma Lab (ESPCI, Bruce Denby)
  • Financements : ANR Revoix, ANR DesPhoAPaDy, STIC

    Cet axe traite de l’apport de la phonétique clinique à l’étude des pathologies de la voix et de la parole. Le terme de « phonétique clinique » désigne un ensemble d’activités menées par une communauté de chercheurs privilégiant une approche expérimentale de l’étude des productions pathologiques de la voix, de la parole, et aussi, mais secondairement, du langage.

Les travaux de recherche de cet axe sont développés à partir d’une double approche, clinique et phonétique.

  • La phonétique s’occupe, entre autres, de l’étude des sons de la parole normale et plus précisément de la production des sons articulés du langage.
  • La clinique est concernée par les écarts par rapport à la normalité.

Dans ce sens, une des grandes problématiques actuelles est de définir les limites entre les variations normales au sein d’un système phonétique, phonologique et linguistique, et de déterminer les frontières du passage à la pathologie. La question qui se pose est d’établir les limites de variabilité entre la normalité et la pathologie.

La phonétique clinique s’intéresse à l’application des méthodes, des concepts et des connaissances de la phonétique à la parole produite par des personnes ayant une pathologie touchant la production ou la perception de la parole. La phonétique clinique correspond à l’émergence d’une thématique interdisciplinaire qui est l’approche physiologique et multi-instrumentale, ainsi que le développement d’un ensemble de tests objectifs et subjectifs pour améliorer la connaissance, la compréhension et l’évaluation des mécanismes de production de la voix et de la parole pathologique grâce aux analyses morphologiques et anatomo-physiologiques par imagerie et aux analyses multiparamétriques, acoustiques, aérodynamiques et aux tests de perception.

Les recherches en phonétique clinique nécessitent souvent le recours à une instrumentation parfois sophistiquée, souvent commercialisée mais qu’il faut adapter à l’objet de nos études, voire parfois la création d’outils, qui ont été à l’origine de deux inventions au LPP, décrites ailleurs.

La problématique correspond à des études dans trois domaines :

  1. un domaine méthodologique avec la normalisation et la quantification de protocoles d’explorations multiparamétriques, physiologiques, acoustiques et perceptives de la qualité de la voix et de l’intelligibilité de la parole normale et pathologique
  2. la compréhension des mécanismes de compensation suite à différents traitements chirugicaux, grâce aux analyses objectives des organes de production et de la fonction vocale en pathologie afin de proposer d’une part des modélisations et de fournir d’autre part au patient une meilleure qualité de vie associée à la réinsertion sociale
  3. le développement de l’interdisciplinarité, elle-même indispensable à la réflexion sur la variabilité et la complexité de nos systèmes de production de la voix et de la parole.

La phonétique clinique est une thématique centrale interdisciplinaire de notre unité et intéresse les différents axes de recherche de notre laboratoire.

Les objectifs en phonétique clinique au cours des cinq dernières années et des années à venir sont la compréhension des mécanismes qui sous-tendent la production de la voix et de la parole

  1. en situation physiologique normale et
  2. en situation physiologique extrême, comme dans certaines activités vocales chantées ou les voix chuchotées,
  3. ainsi que la caractérisation des comportements pharyngo-laryngés en pathologie et les possibilités de compensation.