CNRS

Rechercher




Accueil > Annuaire

Maurova Paillereau Nikola

Membre associé

Docteur

Laboratoire de Phonétique et Phonologie
UMR 7018, CNRS/Sorbonne-Nouvelle
19 rue des Bernardins
75005 Paris

Mail

Thèse soutenue le 12/01/2015, à 14h, Salle Claude Simon, Maison de la Recherche - 4 rue des irlandais - 75005 PARIS

Thèse :
Apprentissage de la prosodie du français par des locuteurs slaves occidentaux : étude expérimentale

Jury :

  • Jean-Yves Dommergues, Professeur émérite, Université Paris8
  • François Wioland, Professeur émérite, Université de Strasbourg
  • Rudolph Sock, Professeur, Université de Strasbourg
  • Martine Adda Decker, Directrice de recherche, Université Paris3/CNRS
  • Pierre Hallé, Directeur de Recherche CNRS, Université Paris3/CNRS
  • Jacqueline Vaissière, Professeur émérite, Université Paris3 directrice de thèse

Résumé :

Cette étude acoustico-perceptive concerne les limites de la perception et de la production des voyelles orales du français [i, e, ɛ, a, u, o, ɔ, y, ø, œ], en isolation et en contextes consonantiques divers, chez dix tchécophones, futures enseignantes de Français Langue Étrangère (FLE).
Le résultat montre que (1) La maîtrise phonétique des voyelles dépend de leurs graphies et de l’entourage consonantique. (2) Les voyelles fermées [i, y, u] et le [a] sont globalement maîtrisées avec authenticité. (3) Les capacités de perception des contrastes entre les voyelles moyennes e/ɛ, ø/œ et o/ɔ ainsi que leur production sont limitées.
Ces résultats ne sont que partiellement en accord avec les prédictions établies à partir du Speech Learning Model (SLM) de Flege (1995), basé sur la notion de similarité phonétique qui existe entre la langue maternelle (LM) et la langue étrangère (LE).