CNRS

Rechercher




Accueil > Annuaire > Vaissière Jacqueline

Liste des thèses soutenues, ou programmées avant fin 2016 (Dir. Jacqueline Vaissière)

1 LISTE DES THESES RECEMMENT SOUTENUES OU PROGRAMMES

Exare, Christelle, soutenance en janvier 2017

Landron, Simon, soutenance en janvier 2017

Brkan Altjana, soutenance en janvier 2017

Slama, Nadia, "Mesures comparées des paramètres acoustiques chez des locuteurs bègues et non bègues tunisiens"
le samedi 26 Novembre 2016, 14h30, Salle Claude Simon, 4 rue des Irlandais
75005 Paris

Jury : • M. Salem GHAZALI, Mme. Mhania GUERTI, Mme. Marie-Claude PFAUWADEL, M. Rudolph SOCK, Mme. Jacqueline VAISSIERE

Cette thèse porte sur l’étude de paramètres acoustiques dans parole fluente chez des locuteurs bègues (SB) et des non-bègues (SNB), tunisiens.
Les paramètres acoustiques comparés entre SB et SNB incluent le temps d’établissement du voisement (ou V.O.T), la fréquence du fondamental (F0), des mesures du Jitter et du Shimmer, l’étendue et la direction de la transition du second formant (F2), et également les trois premiers formants (F1, F2 et F3) des trois voyelles /a, i, u/. Les résultats sont en accord avec les études antérieures en ce qui concerne le V.O.T, qui serait aussi plus long chez les bègues américains et français. Concernant les valeurs du F0, des différences significatives entre les deux groupes sont obtenues pour /u/. Les mesures du Jitter et du Shimmer ne montrent pas de différences significatives, contrairement aux résultats recueillis chez les bègues américains où la signification est obtenue pour les mesures du Shimmer. Enfin,en ce qui concerne l’étude des variations formantiques, il y a des tendances sans atteindre la signification pour F1, F2 et F3. Les mesures de F2 sont moins élevées chez les bègues avec quelques résultats significatifs obtenus pour les séquences du type C-u. Le triangle vocalique des trois voyelles /a i u/ chez les enfants bègues tunisiens n’est totalement centralisé contrairement aux triangles obtenus chez les locuteurs bègues français et américains, selon la littérature.

Arnold, Aron, "La voix genrée, entre idéologies et pratiques Une étude sociophonétique",
le 3 décembre 2015, 15h, salle C, centre Bievre, au troisieme etage,, 1-5 rue Censier - 75005 Paris (Métro Censier-Daubenton)

Jury : Alexandre Duchêne (préparateur), Zsuzsanna Fagyal-Le Mentec (préparateur), Béatrice Fracchiolla, Luca Greco (co-directeur), Jacqueline Vaissière (co-directeur)

Ce travail de thèse interroge le lien qui existe entre voix et genre. Le triple dispositif analytique sociophonétique, consistant à articuler données phonétiques, expérimentales et ethnographiques, a permis d’étudier comment une voix est perçue comme genrée et comment des locutrices/eurs utilisent des pratiques vocales pour indexer des identités de genre.
Deux expériences dans lesquelles étaient utilisés comme stimuli des voix de synthèse et des voix resynthétisées ont permis d’observer que la fréquence fondamentale et les fréquences de résonance jouent des rôles différents dans la perception du genre. Une troisième expérience avec des voix de locutrices/eurs trans (transgenres, transsexuel-le-s) a permis de reproduire les résultats des deux expériences précédentes : en deçà d’un certain seuil de fréquence fondamentale, les voix tendent à être perçues comme « voix d’hommes » ; la perception genrée de voix produites avec des fréquences fondamentales supérieures à ce seuil est cependant largement déterminée par les fréquences de résonance.
L’étude de pratiques vocales utilisées par des locutrices/eurs trans a soulevé un ensemble de questions sur le passing de genre et sur la co-indexation d’identités et de postures par la voix. Elle a aussi soulevé la question de la légitimité de chercheurs identifiés comme hommes cisgenres à réaliser ce type d’étude. Une démarche ethnographique a pu apporter des éléments de réponse à ces différentes questions.
Une analyse de la littérature phonétique a finalement permis de montrer que celle-ci, à travers ses questions et hypothèses de recherche, ses axiomes, ses analyses et interprétations des données, peut véhiculer une idéologie de genre binaire et sexiste.

Mots clés : fréquence fondamentale, fréquences de résonance, genre, indexicalité, sociophonétique, transidentité, voix.


,

Maurova-Paillereau, Nikola, « Apprentissage de la prosodie du français par des locuteurs slaves occidentaux : étude expérimentale » le 12 janvier 2015 à 14 heures, Salle Las Vergnas
Jury : Jean-Yves Dommergues, François Wioland, Tomas Dubeda, Rudolph Sock, Martine Adda-Decker, Pierre Hallé, Jacqueline Vaissiere,

Cette étude acoustico-perceptive concerne les limites de la perception et de la production des voyelles orales du français [i, e, ɛ, a, u, o, ɔ, y, ø, œ], en isolation et en contextes consonantiques divers, chez dix tchécophones, futures enseignantes de Français Langue Étrangère (FLE). Retour ligne automatique
Le résultat montre que (1) La maîtrise phonétique des voyelles dépend de leurs graphies et de l’entourage consonantique. (2) Les voyelles fermées [i, y, u] et le [a] sont globalement maîtrisées avec authenticité. (3) Les capacités de perception des contrastes entre les voyelles moyennes e/ɛ, ø/œ et o/ɔ ainsi que leur production sont limitées. Retour ligne automatique
Ces résultats ne sont que partiellement en accord avec les prédictions établies à partir du Speech Learning Model (SLM) de Flege (1995), basé sur la notion de similarité phonétique qui existe entre la langue maternelle (LM) et la langue étrangère (LE).


Akpossan, Johanne, « La consonne /R/ comme indice de la variation lectale : Cas du français en contact avec le créole guadeloupéen » le 27 janvier 2015 à 14 heuresRetour ligne automatique
Jury : Françoise Gadet (rapp), André Thiboult (rapp), Georges Lüdi, Mary-Annick Morel, Jacqueline Vaisiière (dir)

En Guadeloupe, deux langues cohabitent : le français et le créole. Mais, dans les faits, il y a une diversité de variétés de français d’une part, et de créoles, d’autre part. Chacune de ces variétés va de l’acrolecte au basilecte en passant par le mésolecte : il y a donc un continuum français et un continuum créole. La situation sociolinguistique de la Guadeloupe peut être ainsi représentée par un double-continuum.Retour ligne automatique
Ces différentes variétés lectales de français peuvent-elles se distinguer par des caractéristiques (1) acoustiques, (2) phonétiques, (3) phonologiques et (4) perceptives de la consonne /R/ ? La durée du contact avec le créole a t-elle une influence sur la variété de français parlée par un locuteur ?Retour ligne automatique
Nos résultats montrent que plus la variété de français est basilectale, (1) plus la diffusion de l’énergie spectrale du /R/ est faible avec un taux de bruit réduit et une basse hauteur moyenne des fréquences ; (2) plus la variante fricatisée du /R/ est rare et plus la variante approximante est fréquente ; (3) plus le taux de suppression du /R/ en coda de syllabe augmente ainsi que le taux de réalisation de /R/ en tant que [w] en contexte labial, (4) plus la variété est perçue comme ayant un faible degré d’accent français. Généralement, plus la durée du contact entre le français et le créole est longue, plus cette variété est basilectale.Retour ligne automatique
Si les caractéristiques de la consonne /R/ permettent de discriminer la variété acrolectale de la variété basilectale (variétés extrêmes), il apparait plus difficile d’établir une liste d’indices (ou « lectomètres ») qui permettraient d’identifier les variétés se trouvant dans la zone intermédiaire : le mésolecte est doté d’une certaine imprévisibilité.

Mots clés : socio-phonétique, contact français/créole guadeloupéen, variétés du français, consonne /R/, « lectomètre », identification du locuteur

/R/ consonant as an indication of lectal variation :Case of French language in contact with Guadeloupean Creole

In Guadeloupe, two languages coexist : French and Creole. But in fact, there is a diversity of varieties of French on the one hand, and of Creole on the other hand. Each of hese varieties goes from acrolect to basilect through mesolect : so there are a French continuum and a Creole continuum. Thus, the sociolinguistic situation of Guadeloupe can be represented by a double continuum. These different varieties of French can they be distinguished by (1) acoustic, (2) phonetic, (3) phonological (4) and perceptual characteristics of /R/ consonant ? Does the contact duration with Creole have an influence on the variety of French spoken by a speaker ? Our results show that the more basilectal the variety of French is, (1) the lower spectral diffusion of /R/
energy is, with a reduced rate noise and a low frequency mean ; (2) the more infrequent /R/ constrictive variants are and the more common /R/ approximant variants are ; (3) the greater rates of /R/ elision in coda of syllable and /R/ realization as [w] in labial context increase ; (4) and the more the variety is perceived as having a low degree of French accent. Usually, the longer duration of the contact between French and Creole is, the more basilectal the variety of French is. If characteristics of /R/ consonant can distinguish acrolect and basilect (extreme varieties), it’s not so easy to establish a list of clues (or « lectomètres ») in order to identify varieties in the intermediate zone : mesolect has a certain unpredictability.

Keywords : [socio-phonetics, acoustics, /R/ consonant, language contact, (double) continuum, varieties of French, guadeloupean Creole, interlect, acrolect, basilect, « lectomètre », speaker identification]


Borel, Stéphanie, « Evaluation vocale de l’adulte sourd implanté cochléaire « le 14 janvier 2015 à 14 heures.

Jury : Willy Serniclaes (rapp), Peggy Gatignol (rapp), Lise Cervier-Buchman, Shinji Maeda, Olivier Sterkers, Vincent Péan, Jacueline Vaissière (dir)Retour ligne automatique
Cette thèse porte sur la perception visuelle, auditive et audiovisuelle des voyelles nasales [ɑ̃] (« lent »), [ɔ̃] (« long ») et [ɛ̃] (« lin ») par des adultes devenus sourds, implantés cochléaires et implantés du tronc cérébral. L’étude sur la perception visuelle des voyelles, auprès de 22 adultes devenus sourds, redéfinit les sosies labiaux des voyelles nasales et propose une mise à jour de la classification des visèmes. Trois études sur l’identification auditive des voyelles nasales auprès de 82, 15 et 10 adultes implantés cochléaires mettent en évidence leur difficulté à reconnaitre les trois voyelles nasales, qu’ils perçoivent comme des voyelles orales. Les analyses acoustiques et perceptives suggèrent que les adultes implantés cochléaires s’appuient sur les informations fréquentielles des deux premiers pics spectraux mais négligent les informations d’intensité relative de ces pics. D’après l’étude menée auprès de 13 adultes implantés du tronc cérébral, des informations acoustiques linguistiques sont transmises par l’implant du tronc cérébral mais la fusion entre les informations auditives et visuelles pourrait être optimisée pour l’identification des voyelles. Enfin, une enquête auprès de 180 orthophonistes pointe le besoin d’une information sur la définition phonétique articulatoire actualisée des voyelles [ɑ̃] et [ɛ̃].

Mots clés : phonétique, voyelle, nasalité, lecture labiale, implant cochléaire, implant du tronc cérébral


2) LISTE DES 5 THESES OBLIGATOIREMENT VALABLES POUR L’ANNÉE 2016

30. Brkan, Altijana, (2016) ; Etude comparative des phénomènes de coarticulation nasale en plusieurs langues (français, anglais américain, ourdou, bosnien, norvégien) et application en didactique (dérogation obtenue)
soutenance programmée en janvier 2017

31. Exare, Christelle, (2016), L’aspiration intrusive dans l’anglais des francophones (en codirection avec Barbara Kuhnert)
soutenance programmée en janvier 2017

32. Landron, Simon

33 Smala, Nadia (2016), Intérêt de la phonétique clinique dans l’évaluation et la prise en charge orthophonique de bègues tunisiens
soutenance programmée en novembre 2016

3 LISTE DES THESES EN COURS
34.. Charlotte Koukila
35 Xiang


Georgeton , Laurianne, "Renforcement des voyelles orales du français en position initiale de constituants prosodiques : interaction avec les contrastes phonologiques. "
le 24 septembre 2014 à 14 heures, Salle Las Vergnas
Jury : Didier, Demolin, Cécile Fougeron (co-directeur), Noël Nguyen, Hélène Loevenbruck, Lucie Ménard, Jacqueline Vaissière (codirecteur),

Le but de cette thèse est de mieux comprendre le phénomène de renforcement initial pour les voyelles du français : ses mécanismes de réalisations et sa fonction linguistique. Pour cela, cette thèse compare la réalisation acoustique et articulatoire (lèvres et menton) des voyelles orales du français /i, e, ɛ, a, y, ø, œ, u, o, ɔ/ en position strictement initiale de Groupe Intonatif et en position médiane de Groupe Intonatif. Le corpus a été enregistré par quatre locutrices avec deux appareils en simultané : une caméra pour l’analyse de l’aperture et l’étirement des lèvres et un appareil de capture mouvements (Qualisys) pour l’analyse articulatoire de la protrusion des lèvres et de l’abaissement du menton. Une étude acoustique a également été menée (formants, intensité, durée). Cette thèse montre que, d’une part, le renforcement initial modifie des caractéristiques phonétiques des voyelles qui peuvent contribuer, à renforcer les contrastes syntagmatiques en augmentant la sonorité de la voyelle : augmentation de l’aperture et l’étirement aux lèvres pour l’ensemble des voyelles et augmentation d’intensité acoustique pour la plupart. D’autre part, le renforcement initial renforce des caractéristiques acoustiques et articulatoires propres à chaque voyelle. Ces variations contribuent à maximiser les contrastes paradigmatiques entre voyelles : soit par une maximisation de chacune des valeurs du contraste ([+F] et [-F]), soit par une maximisation d’une des deux valeurs du contraste ([+F] ou [-F]).


5 LISTES DES 33 THESES SOUTENUES A CE JOUR OU PROGRAMMÉES

1 Akpossan, Johanne, « La consonne /R/ comme indice de la variation lectale : Cas du français en contact avec le créole guadeloupéen », janvier 2015

2 Alshiri, Faiz (2002), « Les difficultés des voyelles orales liées à l’acquisition du français langue étrangère par les apprenants saoudiens : problème d’assimilation » Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. : Maître de Conférences en Arabie Saoudite

3 .Amelot, Angélqiue (2004). Etude aérodynamique, fibroscopique, acoustique et perceptive des voyelles nasales du français. Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. ingénieur de recherche CNRS

4 Arnold, Aron, "La voix genrée, entre idéologies et pratiques Une étude sociophonétique", Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique et de Sociophonétique (dir : L. Greo et J. Vaissire)

5 Assadi, S. (2003). Les phénomènes de glottalisation en persan (langue standard / langue parlée). Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de Langues à l’INALCO.

6 Borel, Stéphanie, « Evaluation vocale de l’adulte sourd implanté cochléaire « le 14 janvier 2015 à 14 heures. janvier 2015

Brkan, Altjana

7 Chung, Soo-Jin (2000), Expression and Perception of Emotion extracted from Spontaneous Speech : Evidences from Korean and English, Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique.

8 Crevier-Buchman Lise (1999), La voix et la parole sans cordes vocales après laryngectomie partielle supracricoïdienne, Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique,praticien hospitalier, et chargée de recherche au CNRS depuis 2004.

9 Essien, Jimmy (2000), La perception des tons en Yoruba, Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique.

Exare, Christelle

10 Fagyal, Zsuzsanna (1995), "Phonostylistics of read and spontaneous French speech : situation and speaker-dependent temporal variation", Thèse de Sciences du Langage. En codirection avec Ilona Kassai et Mary-Annick Morel., Professeur avec tenure aux Etats Unis

11 Fougeron, Cécile (1998), Variations articulatoires en début de constituants prosodiques de différents niveaux en français, Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Chercheur au CNRS

12 Georgeton Laurianne (codirecteur : Cécile Fougeron), « Renforcement des voyelles orales du français en position initiale de constituants prosodiques : Interaction avec les contrastes phonologiques », actuel post-doc au LPL de Aix-en-Provence

13 Gendrot, Cédric (2005). Aspects perceptifs, physiologiques et acoustiques de différentes catégories prosodiques en français. Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : Jacqueline Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de Conférences à Paris3

14 Hans, Stéphane (2003) « Etude aérodynamique comparée de logatomes chez 120 sujets normaux et 38 patients avec résection d’un ou des deux plis vocaux » Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences (médecin) puis professeur

15 Hartl, Dana (2004). "Caractérisation objective de la voix et de la parole dans les paralysies récurrentielles unilatérales." Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. , Praticien hospitalier

16 Ibarrondo, Ludovic, (2013), "Etude des voyelles antérieures non-arrondies en allemand, français, et finnois, et applications en vue d’une didactique de la prononciation. "

17 Kamiyama, Takeki, (2009), “ Apprentissage phonétique des voyelles orales du français langue étrangère chez des apprenants japonophones”, thèse de phonétique (directeur : J. Vaissière) : Maître de Conférences à Paris8.

18 Lauret, Bertrand (1998), "Aspects de phonétique expérimentale contrastive : l’accent anglo-américain en français". Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences

Landon, Simon

19 Legendre, Clara, (2014) « Etude de la qualité de la parole d’enfants implantés cochléaires »

20 Martin, C (2005). L’effet du contact de langues sur la réalisation de deux langues maternelles : le breton et le français en Basse-Bretagne, et le gallois et l’anglais au Pays de Galles. Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Retour aux Etats Unis.

21 Maurova-Paillereau, Nikola, « Apprentissage de la prosodie du français par des locuteurs slaves occidentaux : étude expérimentale », Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), (janvier 2015à

22 Michaud, A. (2005). Prosodie de langues à tons (naxi et vietnamien), prosodie de l’anglais : éclairages croisés. Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Chercheur au CNRS

23 Nawafleh, Ahmad, (2012), “Difficultés de prononciation et de perception de voyelles du français par des apprenants jordaniens (dir. J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences Liban.

24 Pillot, Claire (2004). "Sur l’efficacité vocale dans le chant lyrique aspects physiologique, cognitif, acoustique et perceptif." Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences (depuis 2008)

25 Piot, Olivier (2002), « Vers une Théorie Unifiée de la Prosodie du Français et de l’anglais : des Emotions à la Phonologie » Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Ingénieur.

26 Shoul Karim, (2007). « Etude Physiologique, articulatoire, acoustique et perceptive de l’emphase en arabe marocain oriental ». Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique.

Slama, Nadia, "Mesures comparées des paramètres acoustiques chez des locuteurs bègues et non bègues tunisiens", Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique.

27 Su, T.-T. (2003). Etude sur la disparition des phonèmes dans la parole spontanée du français et du mandarin de Taiwan. Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences.

28 Wallet L., (2012), Etudes multiparamétriques de la voix et de la parole après cordectomie laser par voie endoscopique de type II-III (Dir. J. Vaissière et L. Crevier-Buchman)

29 Yeou, Mohamed (1996), "Une étude expérimentale des consonnes postérieures et pharyngalisées de l’arabe standard". Paris, France, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle (dir. : J. Vaissière), Thèse de Phonétique. Maître de conférences à l’Université Chouaib Doukkali, au Maroc.

FIN ...