CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Thématiques de Recherche > Phonétique et phonologie des langues du monde

Langues romanes

mis à jour le 6 octobre 2014

  • LANGUES ROMANES, VARIETES ITALO-ROMANES, ESPAGNOLES, FRANCAISES

Les recherches de F. Floricic portent sur la morpho-syntaxe et la morpho-phonologie des langues romanes (plus particulièrement sur l’italien, le français, le sarde, le catalan, l’occitan et le castillan).

  • Une de leur problématique centrale (et l’une des plus intéressantes en phonologie ces dernières années) concerne la question des règles et des contraintes et les principes de bonne formation des expressions linguistiques.

Les travaux de F. Floricic sur le vocatif et l’impératif montrent que les éléments qui relèvent de ces catégories ne sont pas toujours soumis à des contraintes de Minimalité telles que celles postulées dans le cadre notamment de la Prosodic Morphology ou de l’Optimality Theory. Le point crucial est que des mécanismes représentationnels ad hoc ne rendent pas compte du fait que au regard du système considéré les impératifs monosyllabiques et les formes de vocatif sont susceptibles de présenter des patrons (morpho)phonologiques totalement déviants. C’est ainsi toute la problématique de l’exception et de l’irrégularité qui est en question, et qui nécessite de ré-évaluer des paramètres aussi fondamentaux que la fréquence d’emploi ainsi que la place à assigner aux idiosyncrasies dont l’histoire des langues offre de multiples exemple

Une méthode cladistique originale, intégrant des acquis diachroniques, a été proposée par Antonella Gaillard-Corvaglia qui l’a appliquée aux dialectes Italo-Romans Méridionaux et Salentins. Elle s’inscrit dans des développements récents de la cladistique linguistique, en particulier, que ce soit à l’intérieur ou en-dehors du domaine roman.
Plusieurs études ont été également consacrées à des dialectes du français : poitevin, variétés d’oïl, dialecte du croissant Lemosin.