CNRS

Rechercher




Accueil > Formation > Enseignement > Licence SDL

La licence SDL

mis à jour le 23 octobre 2014

La Licence de Sciences du langage a pour objectif de construire une compétence
large et solide en sciences du langage, permettant aussi bien une spécialisation dans la discipline que l’accès complémentaire à d’autres formations universitaires ou formations professionnelles.
Ainsi, les étudiants peuvent acquérir des connaissances théoriques et méthodologiques dans les disciplines fondamentales concernant le fonctionnement du
langage et des langues, leurs structures et les processus et conditions de leur acquisition ainsi que leur dimensions et pratiques en société et en interaction. Les compétences acquises à travers ces enseignements leur fourniront une réelle expertise dans l’analyse des langues et du langage. En fin de licence, l’étudiant doit avoir également acquis des compétences d’observation, de traitement de données, d’analyse et de synthèse applicables dans divers secteurs d’activité et dans leur évaluation.
Outre la formation principale en sciences du langage, les enseignements de langue
vivante étrangère, d’informatique (visant la certification en langue et la certification
Informatique et Internet (C2i)), les enseignements de pré-professionnalisation, complétés par des stages, ainsi que le choix de mineures ouvrant à des disciplines complémentaires offrent aux étudiants le choix d’orientations vers les métiers de l’enseignement, tels que professeurs des écoles, enseignants de langues et
de français langue étrangère, enseignants spécialisés, ou formateurs dans la lutte contre l’illettrisme, ou encore vers les métiers de la communication, des multimédia et de l’édition, des institutions européennes, et de l’ingénierie linguistique. La Licence de Sciences du langage permet aussi l’accès aux concours administratifs et aux métiers du secteur privé.

  • Accès

La Licence des Sciences du langage est ouverte à tous les bacheliers, ainsi qu’aux
titulaires du DAEU. L’accès aux différentes années est possible par validation d’acquis des études, d’acquis professionnels et de l’expérience.

  • STRUCTURE DE LA FORMATION

Chaque année de la licence propose trois blocs d’enseignement qui correspondent
à :
- un tronc commun constitué d’enseignements fondamentaux en Sciences du langage,
- un ensemble d’enseignements dits transversaux correspondant à des UE de
méthodologie et de langues mais aussi à des UE libres, des UE fonctionnelles ou des UE de réussite ...L’inscription dans ces UE se fait au Bureau des UE transversales à Censier (bureau 316)
- un ensemble d’enseignements correspondant à la mineure choisie ou encore à la
monodisciplinaire SDL (ouverte à partir de la deuxième année).

De la première à la troisième année, grâce à la mutualisation d‘enseignements
avec d’autres départements, neuf mineures sont proposées : Lettres Modernes, Français Langue Etrangère et Seconde, Pluridisciplinaire Professorat des écoles, Allemand, Anglais, Espagnol, Italien, Sanskrit, Finnois.

Remarque : Les mineures Lettres, espagnol , finnois et sanskrit représentent une nouveauté dans l’offre de formation de la licence sciences du langage, aussi si la première année est ouverte dès 2014-2015 la seconde le sera en 2015-2016 et la troisième en 2016-17. Il ne serait donc pas possible pour un étudiant en L1 ou en L2 en 2013-2014 de demander une réorientation dans ces mineures en L2 ou L3 en 2014-
2015.
Les mineures proposées permettent à l’étudiant d’acquérir une formation large, mais
aussi de choisir une orientation pour les années à venir, voire de se réorienter.
A partir de la deuxième année une spécialisation en sciences du langage (majeure Sciences du Langage + enseignements disciplinaires complémentaires : dite « 
licence monodisciplinaire » ou « majeure renforcée ») est possible

Voir en ligne : http://www.univ-paris3.fr/medias/fi...