CNRS

Rechercher




Accueil > À la une

Journée d’étude "Corpus, analyses quantitatives et modèles linguistiques" de la Société de Linguistique de Paris le 26 janvier 2019

Annie Rialland, chercheuse émérite CNRS co-organise avec Benoît Sagot et Catherine Schnedecker la Journée scientifique "Corpus, analyses quantitatives et modèles linguistiques" de la Société de Linguistique de Paris, le samedi 26 janvier 2019 à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA), 2 rue Vivienne, Paris 2ème, salle Giorgio Vasari

Programme de la Journée :

9h, Accueil

9h15-10h, Géraldine Walther (Université de Zurich), Données rares et approches quantitatives du développement outillé à l’exploration quantitative des corpus de documentation et d’acquisition

10h-10h 45, Martine Adda-Decker (LPP, CNRS/Sorbonne-Nouvelle, Paris), Variation et styles de parole : ce que nous apprennent les grands corpus

Pause

11h-11h45, Alexis Michaud (LACITO, CNRS, Paris), La transcription du linguiste au miroir de l’intelligence artificielle : réflexions à partir de la transcription automatique de la langue Na (famille sino-tibétaine) par le logiciel Persephone

11h45-12h30 Frédéric Landragin (LATTICE, CNRS, ENS Paris, PSL, Sorbonne-Nouvelle),

Étude des chaînes de référence en français : liens entre modélisation linguistique et analyse quantitative

Déjeuner

14h15-15h, Kim Gerdes (LPP, CNRS/Sorbonne Nouvelle, Paris) et Sylvain Kahane (Université de Nanterre), Typométrie : repenser la nature des universaux typologiques grâce aux corpus arborés

15h-15h45, Agnès Tutin & Olivier Kraif (LIDILEM, CNRS, Université de Grenoble), Apports et limites des arbres lexico-syntaxiques récurrents pour le repérage des motifs

Pause

16h-16h45, Djamé Seddah (ALMAnaCH, Paris-Sorbonne) & Benoît Sagot (ALMAnaCH, INRIA, EPHE), Faire face au syndrome du Jabberwocky : analyses morpho-syntaxiques en environnements hostiles

16h45-17h30, Benoît Crabbé (LLF, CNRS, Paris-Diderot), De la grammaire formelle aux tendances d’usage en syntaxe