Accueil > Formation > Cours en ligne

Introduction à la phonologie des langues africaines -

Master Class de Annie rialland et Rachid Ridouane

La vidéo de la master class sur la phonologie des langues africaines donnée à l’université de Lyon dans le cadre du programme Investissement d’Avenir du LAbEx ASLAN est désormais en ligne.

RESUME :

A peu près 30% des langues du monde sont parlées en Afrique. Une grande diversité linguistique traverse ces langues et des phénomènes phonologiques peu communs y sont attestés. Ciblant plus particulièrement ces phénomènes typiques, ce cours propose une brève introduction aux systèmes consonantiques, vocaliques et tonals des langues africaines. Le cours est composé de deux parties. La première partie, présentée par Rachid Ridouane (Chargé de Recherche, CNRS/Paris 3, LABEX EFL), rappelle l’impact majeur que l’analyse des langues africaines a eu sur la formation et le développement des théories phonologiques, avant d’introduire les aspects phonologiques et phonétiques les plus saillants de quatre classes de consonnes : les labio-vélaires (attestées en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale), les implosives (fréquentes dans les langues de la ceinture soudanique), les clics (attestées exclusivement en Afrique, notamment en Afrique du Sud) et les consonnes syllabiques (attestées en Afrique du Nord, notamment en berbère). La deuxième partie, présentée par Annie Rialland (Directeur de Recherche émérite, CNRS/Paris 3, LABEX EFL) porte sur les systèmes vocaliques et tonals. A. Rialland introduit d’abord les harmonies vocaliques fondées sur le trait [ATR], bien connues et particulièrement répandues dans la ceinture soudanique, pour ensuite présenter des systèmes avec voyelles nasales mais sans consonnes nasales phonologiques, présentes en Afrique de l’Ouest (du Liberia au Nigeria) mais très rares en dehors. L’introduction aux systèmes tonals est fondée sur des exemples sonores pris dans des langues plus ou moins chargées en tons (de 2 à 4). L’étude porte sur la distribution géographique des systèmes tonals, en particulier des langues à 3 tons et plus, les réalisations des tons (avec une attention particulière pour le downdrift, le downstep qui modifient ces réalisations), les modes d’association des tons aux unités porteuses de ton, les schèmes tonals, les processus tonals (déplacement tonal, ton polaire, propagation tonale…) dans leur sensibilité aux organisations syntaxiques et prosodiques. Elle se termine par une rapide présentation de systèmes impliquant tons et accents.


ABSTRACT :

Around 30% of the world’s languages are spoken in Africa. A large amount of linguistic diversity characterizes these languages, and some linguistically rare phonological phenomena are observed. This course targets these typical characteristics and introduces the consonantal, vowel and tonal systems of African languages. The course is divided into two parts. The first part, presented by Rachid Ridouane (Research Scientist, CNRS/Paris 3, LABEX EFL), begins by recalling the major impact the analysis of African languages had on the formation and development of phonological theories, before moving on to an overview of the most salient phonetic and phonological aspects of four classes of consonants : labiovelars (attested in West Africa and in Central Africa), implosives (frequent in the languages of the Sudanic belt), clicks (exclusively attested in Africa, mainly in Southern Africa), and syllabic consonants (attested in North Africa, notably in Berber). The second part, by Annie Rialland (Director of Research, emeritus, CNRS/Paris 3, LABEX EFL) deals with vowel systems and tonal systems. Annie Rialland presents [ATR]-based vowel harmony systems (widespread in the Sudanic belt and quite well known), and systems with nasal vowels but without phonological nasal consonants (occurring in West Africa but very rare otherwise). The introduction to tonal systems is based on sound examples in languages with a different number of tones (from 2 to 4). The course covers the following topics : the geographical distribution of tonal systems, particularly with 3 tones or more, tonal realizations (with a special focus on downdrift and downstep which modify tone realizations), tonal processes (tone shift, polar tone, tonal spreading) in their relationships with syntactic and prosodic organizations. It ends with a short presentation of systems involving tone and accents