Accueil > Recherche > Plateforme physiologique > Station EVA2

Fiche technique

Les deux électrodes de l’électroglottographe sont placées sur le cou du locuteur, de part et d’autre du larynx. Le signal électroglottographique (EGG) se présente sous la forme d’une onde caractérisée par une modulation rapide, synchrone avec le cycle d’ouverture et de fermeture des plis vocaux, ainsi qu’une modulation lente, dépendante des mouvements du larynx. La qualité du signal est fortement dépendante de la bonne application des électrodes. Il fournit une mesure précise et fiable de la fréquence de vibration des plis vocaux (fréquence fondamentale liée perceptivement à la hauteur de la voix), et permet d’évaluer leur tension et ses conséquences sur la qualité vocale.

Acquisition des débits d’air, oral et nasal, et de la pression intra-orale et sous-glottique.

Evaluation des propriétés aérodynamiques des sons, des obstacles au flux d’air, du passage de l’air dans les diverses cavités.

Portfolio

Portfolio