CNRS

Rechercher




Accueil > Annuaire

Ivent Fanny

Doctorant


Laboratoire de Phonétique et Phonologie
UMR 7018, CNRS/Sorbonne-Nouvelle
19 rue des Bernardins
75005 Paris

Mail

Thèmes de recherche
La variation dans la parole. Parole normale et pathologique

Intitulé de la thèse
Réductions segmentales dans la parole : contraintes motrices versus linguistiques. Apport de l’étude de la parole pathologique, sous la direction de Cécile Fougeron & Lise Crevier-Buchman

Parcours

J’ai débuté mon cursus universitaire en étudiant l’espagnol à l’université de Toulouse II – Le Mirail. Durant ma première année, j’ai suivi une mineure de Sciences du Langage pour laquelle j’ai éprouvé un vif intérêt. Cependant, ce n’est qu’après avoir effectué mon année de licence en Erasmus à Séville que j’ai décidé d’approfondir mes connaissances en linguistique et de changer de voie. Intéressée par les pathologies du langage, j’ai intégré le master « Langage, Langues, Parole » parcours pathologie du langage, à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Captivée par la phonétique, j’ai rejoint la formation de phonétique en deuxième année. Mon mémoire, intitulé « L’aspiration du /s/ en position coda dans l’espagnol d’Andalousie occidentale : analyse acoustico-perceptive autour de l’ambiguïté du message. », a été effectué sous la direction de Cécile Fougeron en collaboration avec Mark Gibson (université de Pampelune). Durant cette année de master, j’ai pu acquérir les bases nécessaires pour l’étude de la variation en parole normale, afin de pouvoir ensuite appréhender ce phénomène en parole pathologique. Mes travaux de thèses visent à étudier les variations des obstruantes du français : (1) en parole spontanée sur de gros corpus de parole (ETAPE) et (2) en parole dysarthrique. La première partie de ma thèse fait l’objet d’une collaboration avec Martine Adda-Decker. Mon principal objectif est d’identifier ce qui motive les variations dans la parole et de voir si ces facteurs sont les mêmes pour ces deux populations.