CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues

Dana Hartl

mis à jour le 12 décembre 2012

Dana Hartl

Caractérisation de la voix et de la parole dans les paralysies récurrentielles unilatérales

Directeur de thèse  : jacqueline Vaissière

École doctorale  : ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission

Section CNU  : 07 - Sciences du langage : linguistique, phonétique

Equipe de recherche  : Laboratoire de Phonétique et Phonologie (LPP)

Financement(s) : AUCUN

Date d’entrée en thèse  :

Date de soutenance  : 10/2004

Composition du jury  :

Résumé :
Il s’agit de la première étude qui compare la voix de deux sujets atteints de paralysie récurrentielle (PR) avec leur propre voix avant la survenue de la paralysie. Ce travail montre que les mesures basées sur le spectre sont adaptées pour caractériser la voix avant et après deux types de traitement chirurgical. Une augmentation du débit aérien phonatoire caractérise la PR. Ce débit est corrélé à l’énergie dans les fréquences élevées et à l’amplitude du pic cepstral. Le débit aérien phonatoire et la pression intra-orale sont corrélés à la perception de voix soufflée. Un modèle mathématique du conduit vocal permet d’expliquer les modifications des fréquences des formants par l’effet des résonances trachéales et d’un comportement supraglottique adducteur. Les anomalies du voisement conduisent à une confusion des consonnes occlusives voisées en faveur de leurs homologues non-voisées. La PR conduit à des modifications des pauses dans la parole avec des stratégies de compensation.