CNRS

Rechercher




Accueil > Productions scientifiques > Thèses soutenues

Cédric Gendrot

mis à jour le 12 décembre 2012

Cédric Gendrot

Aspects perceptifs, physiologiques et acoustiques de différentes catégories prosodiques en français

Directeur de thèse  : jacqueline Vaissière

École doctorale  : ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission

Section CNU  : 07 - Sciences du langage : linguistique, phonétique

Equipe de recherche  : Laboratoire de Phonétique et Phonologie (LPP)

Financement(s) : A

Date d’entrée en thèse  :

Date de soutenance  : 13/12/2005

Composition du jury  :

Résumé :

Dans cette thèse, nous considérons quatre types de catégories prosodiques en français : l’accent démarcatif final (la syllabe finale de syntagme), le focus informationnel, le focus contrastif et l’accent initial (défini ici comme la syllabe initiale de mot marquée par une excursion de f0). Nous montrons dans quelle mesure l’articulation d’un segment est fonction de ces catégories prosodiques. Cette étude repose sur des mesures perceptives, physiologiques et acoustiques effectuées sur des syllabes initiales et finales de mots lexicaux. Après avoir ordonné ces quatre catégories d’après nos trois types de mesures, nous suggérons alors une caractérisation physiologique et acoustique propre à chacune des quatre catégories étudiées. Nous mettons également en évidence différentes stratégies propres aux locuteurs, répartissant les variations entre la syllabe analysée(effet local) et l’ensemble de la phrase(effet global). Parmi tous les paramètres, les variations de f0 sont les plus pertinentes.